Thérapies cellulaires : de nouvelles perspectives thérapeutiques !

Avec le développement technologique et les différentes avancées en médecine prédictive, de nouveaux concepts thérapeutiques ont peu à peu vu le jour. Nouvelles perspectives thérapeutiques obtenues à partir de différentes études sur les cellules souches humaines, les thérapies cellulaires s’avèrent être la solution à tous problèmes de compatibilité entre donneur et receveur d’organes.

En quoi consistent les thérapies cellulaires ?

Les thérapies cellulaires sont de nouvelles thérapies utilisées dans des cas de leucémie ou de greffe de peau. Elles sont actuellement en phase de devenir la solution efficace pour soigner les cancers du sang, les cas de l’Alzheimer, la maladie de Parkinson, le cas de diabète ou tant d’autres maladies qui ont été jusqu’à aujourd’hui difficiles à traiter. Les thérapies cellulaires figurent ainsi parmi les nouveaux concepts thérapeutiques qui consistent à soigner et à restaurer un organe ou un tissu malade tout en évitant toute incompatibilité entre donneur et receveur d’organe. Pour cela, une greffe de cellule sera nécessaire et une transplantation de cellules saines sera effectuée sur les cellules défaillantes.

D’où viennent les cellules thérapeutiques ?

Il est à noter que ces cellules thérapeutiques qui peuvent être transplantées sur celles des malades sont obtenues à partir des biotechnologies. Les thérapies cellulaires sont alors effectuées avec l’aide de nombreuses cellules souches. Ces dernières peuvent, quant à elles, être des cellules souches pluripotentes ou encore des cellules multipotentes. Les cellules souches pluripotentes comme les cellules souches embryonnaires qui sont prélevées sur les embryons ou encore les cellules souches pluripotentes induites qui sont prélevées sur les adultes ont l’avantage de pouvoir se différencier de n’importe quel type de cellules. Les cellules souches multipotentes telles que les cellules souches mésenchymateuses, les cellules souches cutanées ou encore les cellules souches hématopoïétiques peuvent, quant à elles, se multiplier en un nombre limité de types de cellules.

Les objectifs principaux des thérapies cellulaires

De nombreux concepts thérapeutiques et plusieurs médicaments en développement ont donné lieu à plusieurs expérimentations en médecine prédictive, particulièrement dans le domaine des thérapies cellulaires telles que l’autotransfusion de globules rouges de 2011 ou encore la transplantation de cellules de la rétine en 2014. Il est également possible, de nos jours, d’effectuer des greffes de peau sur des grands brulés, de greffer une moelle osseuse pour traiter l’hémopathie maligne, de soigner l’arthrose à partir de cellules souches mésenchymateuses allogéniques ou encore d’utiliser un médicament de la thérapie cellulaire comme cure dans le cas de brulure de la cornée. Plusieurs recherches sont aussi en cours afin de pourvoir soigner les différentes maladies neuorodégénératives ou encore les dégénérescences musculaires.

Besoin de détoxifier votre organisme ? Optez la formule détox !
Quelle formule pour profiter d’un sommeil plus profond et sans interruptions ?